1      à la décision du temps

2      Hi ! Je lui dis

3      le poème de DUBLIN

 

 

4      pas si bad weather

5-6-7  le cuivre vert  

8-9    ici aussi on tue

10     seagulls aux larges ailes

 

 

11     la chaleur du soleil rare

12     les humains sont entrés dans la ville

 

 

13     le Poème de Dublin (2)

14     et j’en plains alors la mer

15     si difficilement la parole

16     nous disparaîtrons tous

17     à qui nous accompagne

 

 

18     bruit-il suffisamment

19     les ports des voyageurs

 

 

20     la maison de Lumière de Poolberg

 

Le CD est disponible.

Pour le commander, cliquer ici

 

 

Télécharger le livret  (pdf)

 

Le Poème de DUBLIN

Cette « suite pour guitare électrique sur le Poème de Dublin » a été construite au plus près des onze parties du texte, jouant sur les introductions ou les résonances. Tout d’abord je me suis imprégnée pendant très longtemps de la voix de Jean qui le lisait sur un premier enregistrement. La guitare électrique est utilisée ici d’une manière très personnelle, et l’ensemble voix-guitare est une sorte de duo concertant, jouant à la fois sur les prolongements et les ruptures, comme pour démultiplier l’espace et la portée du poème.

 

Martine France.

Suite pour guitare électrique
de Martine France,
sur un poème de Jean de breyne
Éditions MiT 102
Extrait
Extrait
Extrait
Extrait
Extrait